Tout pour un amortisseur d’amarre de qualité

Un amortisseur d’amarre est indispensable pour réduire les à-coups de la mer sur ces derniers. En effet, c’est la houle qui cause le plus de dégât contrairement au vent. Ainsi, pour un amortisseur d’amarre de qualité, il est indispensable de faire le bon choix. Aussi, je vous propose donc de nous pencher un peu sur ce sujet aujourd’hui. En effet, on n’y fait pas toujours attention alors que c’est vraiment important.

De bonnes amarres avant tout

               Avant toute chose, il est important d’équiper votre bateau de bonnes amarres. Si vous avez un voilier, je vous déconseille fortement ne serait-ce qu’une fois de penser à recycler les vieilles drisses d’un bateau, ou encore des morceaux d’écoute en amarre, ils ne vous serviront à rien du tout.

               Sachez qu’une amarre doit être bien souple et aussi élastique. Je vous conseille ainsi le polyamide ou encore le polyester qui sont deux matières parmi lesquelles vous pouvez choisir pour vos amarres.

Le polyamide s’allonge bien, mais résiste mal aux UV, ce qui fait que vous allez devoir en changer fréquemment. Le polyester pour sa part s’allonge moins bien, mais a l’avantage de rester souple aussi longtemps que possible. Je pense donc que la seconde option est la meilleure.

pecheur

Choisir des amortisseurs d’amarres

               Vous devez maintenant choisir vos amortisseurs d’amarres, vous avez deux options : les ressorts métalliques d’un côté et de l’autre, les amortisseurs en caoutchouc. Bien que les deux ressorts aient leurs avantages, j’ai eu l’occasion de faire plusieurs essais pour découvrir ainsi que le caoutchouc reste l’option qui me satisfait le plus.

               Le souci avec les ressorts métalliques c’est qu’il faut les choisir le plus gros possible pour un bon amortissement. De plus, ils vieillissent bien plus facilement que les autres. Sans protection, l’acier se rouille en effet assez rapidement, ce qui est très peu esthétique.

               Les systèmes en caoutchouc ne disposent pas de ressort. L’amortissement est assuré par l’enroulement du cordage autour du corps de l’amortisseur. Prévoyez ainsi trois trous pour un meilleur amortissement.

One Response
  1. DidierT

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *