Nos conseils pour devenir pilote automobile

               Le monde de la course et des voitures vous intéresse depuis un bon bout de temps ? Bienvenus chez nous, nous adorons aussi les voitures sportives, bien que ne pouvant cependant pas pratiquer comme on le voudrait. Piloter une voiture de course et sans doute un rêve de gamin que tous les petits garçons et même certaines filles ont eu dans leur vie.

               Aujourd’hui, nous avons donc décidé de nous pencher un peu sur le sujet. Qu’est ce que vous pourriez bien faire pour devenir un pilote automobile renommé dans le monde entier ? Ce qui est sûr, c’est que le chemin sera difficile, mais qu’en plus vous devez vous assurer de disposer des connaissances et du talent pour faire vrombir n’importe quel bolide sur l’asphalte. Voici donc nos conseils pour vous aider.

moteur-voiture

Vous devez d’abord savoir conduire

               C’est le fondement même de la course automobile non ? Savoir conduire. Il est important avant toute chose que vous ayez déjà obtenu votre permis, toute catégorie confondue de préférence pour vous permettre de devenir un pilote automobile.

               Quand nous parlons de savoir conduire, ça ne se résume pas non plus à conduire votre voiture en ville. Cela n’est pas suffisant, car la course automobile est bien différente de la conduite en ville. Nous cous conseillons ainsi de vous mettre au karting pour vous permettre ainsi de vous familiariser avec le monde de la conduite sportive.

               Une fois que c’est fait, vous devez aussi penser à prendre les formations nécessaires pour devenir pilote de course. La plupart du temps pour accéder à des formations, il est nécessaire de participer à des petits concours, ce qui permet par la suite de participer à des épreuves de championnat plus importantes.

Avoir une voiture

               Qui a dit que devenir un pilote automobile serait facile et encore moins accessible et abordable ? C’est sans doute l’une des carrières les plus difficiles à aborder au monde, d’autant plus que vous devez avoir les moyens pour vous lancer. C’est pour cette raison que bien des jeunes abandonnent cette idée bien qu’ayant du potentiel à revendre.

               Pour vous assurer de pouvoir vous faire remarquer, nous vous conseillons ainsi de posséder une voiture. Le mieux serait de vous équiper tout de suite avec une voiture de série. Nous vous conseillons surtout pour commencer dans l’univers de la course de débuter en slalom catégorie où vous avez réellement besoin d’une voiture de course en série.

Choisir la catégorie qui vous passionne le plus

               Dans le monde de la course automobile, vous disposez de plusieurs catégories parmi lesquels vous allez devoir faire un choix. En effet, vous pouvez devenir pilote de formule 1 par exemple, pilote de rallye aussi, mais également vous adonner à la passion du slalom, des courses sur côte et de bien d’autres domaines encore.

Cela ne tiendra surtout qu’à vous. Nous n’avons pas de conseils particuliers à vous donner sur le sujet, mais les gens choisissent généralement les courses de rallyes. Si vous avez une passion prononcée pour le karting, nous pensons que vous devriez essayer la formule 1 surtout si vous aimez la vitesse en plus de tout.

moteur-voiture-copie

Chercher à vous faire sponsoriser si vous voulez vraiment vous lancer

               Si vous avez du talent, vous n’aurez sans doute pas de mal à trouver un sponsor. Même si vous avez des moyens modestes que vous pensez être suffisant pour votre carrière, vous vous trompez lourdement. Vous et votre voiture ne tiendrez pas la route tous seuls si vous souhaitez devenir des professionnels.

               En effet, pour vous accompagner, vous avez besoin d’un garage qui vous fasse vos réglages et vos réparations, mais aussi d’autres matériels comme un semi-remorque par exemple,  pour vous servir de véhicule tracteur. Vous aurez toujours besoin de renfort pour vous aider à aller jusqu’au bout de vos rêves.

Ne perdez pas votre temps, acceptez de vous faire conseiller

               Ce n’est jamais très plaisant d’être le petit nouveau dans le milieu et pourtant nous vous conseillons de ravaler votre orgueil et de vous faire aider par ceux qui ont déjà des années d’anciennetés dans le domaine.

               En effet, si vous ne faites pas les choses comme il faut, vous allez tout simplement gaspiller votre temps et aussi un budget précieux dont vous aurez vraiment besoin plus tard. Il n’y a pas photo, vous devrez ainsi vous faire conseiller par les autres pilotes pour éviter les erreurs de débutants dans le genre, ne pas équiper sa voiture de vrais amortisseurs de courses ou de pneus de courses.

Participez à des journées clubs

               Nous pensons que c’est la première chose que vous devrez faire avant de réellement vous lancer sur le chemin des courses automobiles pour devenir pilote. En effet, ces journées sont sans compétitions ni chronomètre.

               Elles permettent seulement de découvrir le pilotage en condition extrême, histoire de savoir si c’est votre dada à vous les courses de vitesse et les voitures sportives. C’est la bonne manière de découvrir ce que votre voiture peut aussi donner une fois qu’elle est poussée  à bout sur les circuits, bref, une vraie journée découverte pour tous les deux.

               Une fois sur piste, toute la voiture et sa puissance sont en effet sollicitées par la course que vous allez faire, bien que ce ne soit rien d’officiel. Vous verrez à quel point la course use votre voiture et aussi si vous avez des choses à améliorer dans celle-ci.

Ces journées vous permettront sans doute également de faire de nombreuses connaissances, de vous faire de nombreux contacts aussi qui pourraient bien vous être utiles plus tard.

voiture-copie-3

Se faire homologuer et prendre une licence

               Nous vous conseillons aussi de faire homologuer votre voiture auprès des autorités compétentes pour cela, à savoir un commissaire technique FFSA. Cela se déroule généralement sur rendez-vous ou bien sur épreuve.

Vous aurez ainsi besoin de la fiche d’homologation du véhicule. À la fin de ce contrôle, si tous les éléments de sécurité sont bien présents et que tout est bien OK, le commissaire doit délivrer un passeport technique, un précieux sésame pour votre carrière future.

Pour ce qui est de la licence, vous aurez en effet besoin de prendre une licence à la FFSA via son ASA de rattachement. Vous devrez sans doute passer une visite médicale chez un médecin spécifique pour avoir votre licence. Vous devez donc prendre en compte le fait que votre santé et votre forme en général influeront beaucoup sur votre façon de conduire, vos performances et vos compétences.

Une fois que vous avez toutes les cartes en main, et bien il ne vous reste donc plus qu’à vous lancer. Les journées clubs comme nous venons de vous le dire est un bon moyen de débuter et de se faire repérer par les sponsors et autres.

One Response
  1. Michaël

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *